ANTIOCHE 310-311

Sous les règnes de Maximien Hercule, Galère, Licinius I.

Demi follis ou nummus bronze - Antioche - 16 mm - 1,40 gr - ex 01

A/ GENIO ANTIOCHENI

La Tyche d’Antioche vue de face, tourelée, drapée assise sur un rocher ; à ses pieds, L’Oronte, nageant à droite, tournant la tête à gauche (Au Génie d’Antioche).

R/ APOLLONI SANCTO    " H êta "   // SMA //

Apollon debout de face, tourné à gauche, vêtu du chiton et du peplos, tenant une patère de la main droite et une lyre de la main gauche (À l’Apollon saint).

Commentaires à propos de ce type monétaire :

Pour cette émission J. Van Heesch a répertorié 96 exemplaires pour les dix officines. J. Van Heesch, Une frappe semi-autonome sous Maximin Daza, RBN, Bruxelles 1975, p. 105-106, n° 3c pl. XI.

Historique : Antioche fut fondée en 300 avant J.-C. par Séleucus Ier. Elle fut la capitale du royaume séleucide avant de devenir celle de la province romaine de Syrie. La Syrie fut annexée par Pompée en 64 avant J.-C. Sous l'Empire, Antioche est l'une des villes les plus peuplées de l'Empire avec 200.000 à 300.000 habitants. Grande métropole de l'Orient romain, c'était aussi une ville menacée par les invasions. Parthes puis Sassanides menacèrent ou s'emparèrent de la cité. Elle fut très tôt christianisée comme Alexandrie. La ville, cosmopolite, était le point d'aboutissement de toutes les caravanes de l'Orient. Au début du IVe siècle, elle passe successivement entre les mains de Dioclétien, Galère, Maximin II, Licinius Ier et enfin Constantin Ier.

Réf : MRK.128 a