JULIA DOMNA † 217

Julia Domna

Denier argent - 18 mm - 3,30 gr - Emèse - ex 40

Particularité de cet exemplaire : le " N " de " MONETA " est absent.

A/ IVLIA DOMNA AVG

R/ MONETA AVG

La monnaie de l'Auguste

La monnaie coiffée du modius debout à gauche, tenant une balance et une corne d'abondance.


Ce denier appartient à une série publiée en Europe de l'Est, aux environs de 193-194 de notre ère. (BMC 329 et RIC 610). Ces monnaies ont souvent des erreurs dans les inscriptions, vraisemblablement les graveurs locaux n'étaient pas encore familiarisés avec la forme des lettres latines, donc il n'est pas surprenant de trouver une omission de la lettre "N" sur l'inscription "MONETA AVG" au revers de cette monnaie.
Je n'ai pas trouvé d'exemplaire identique publié avec cette variété particulière d'inscription donc je l'ai noté pour l'inclure si possible dans le volume III de l'édition revue et corrigée de " ROMAN SILVER COINS ".
David Sear le 03 sept. 2004

MO - ETA AVG : une pièce des mêmes coins était dans la collection de Roger Bickford-Smith, qui l'a probablement léguée au British Museum.
Curtis Clay


Historique : Julia Domna est originaire d'Émèse en Syrie et fille du grand prêtre du baal d'Émèse. Septime Sévère l'épouse vers 180 et elle lui donne deux fils, Caracalla, né à Lyon en 188, et Géta, né en 189. Elle est proclamée Augusta en 194, accompagne l'empereur dans ses déplacements et reçoit donc le titre de "mère des camps". Pendant l'expédition de Bretagne, elle est régente à Rome. Après la mort de Septime Sévère, elle reçoit de nouveaux honneurs, Mère du Sénat et Mère de la Patrie, et les titres de Pia Felix (pieuse et heureuse). En 212, Géta est assassiné par son frère dans les bras de Domna. Pendant les expéditions germaniques et parthiques de Caracalla, Domna reste à Rome. Après la mort de son fils, elle est exilée par Macrin et meurt peu après.

Voir dans la rubrique "articles" : Un denier qui manque d'un : Caractère.

Réf : RIC 610 - Cohen p. 117 réf. 144