JULIA DOMNA † 217

Julia Domna

Moyen bronze - 23 mm - 4,79 gr - Atelier Antioche de Pisidie (Turquie) - ex 46

A/ IVLIA AVGVSTA

R/ ANTIOCH CE NI COL CAES

Antioche, colonie césarienne.

Tyché, génie féminin de la colonie, debout à gauche dans un " kalathos " (le nid flottant de la grue sacrée), tenant une branche et une corne d'abondance.

Commentaires à propos de ce type monétaire :

Antioche de Pisidie, aux confins de la Phrygie et de la Pisidie, était située sur l'Anthius. La cité était réputée pour son sanctuaire de Mên (dieu lune). Elle fut bâtie par des colons de Magnésie. La cité avait obtenu son autonomie après la bataille de Magnésie en 189 avant J.-C. Elle fut rebaptisée par Auguste sous le nom de Antiochea Caesarea. La ville joua un rôle très important sous l'Empire. Son monnayage fut considérable entre Auguste et Claude II le Gothique.
Les Actes des Apôtres nous apprennent que Paul et Barnabé se rendirent deux fois à Antioche, mais qu'à leur première visite ils en furent chassés par les Juifs fort nombreux dans cette ville. C'est aujourd'hui Yalobatch en Turquie.


Historique : Julia Domna est originaire d'Émèse en Syrie et fille du grand prêtre du baal d'Émèse. Septime Sévère l'épouse vers 180 et elle lui donne deux fils, Caracalla, né à Lyon en 188, et Géta, né en 189. Elle est proclamée Augusta en 194, accompagne l'empereur dans ses déplacements et reçoit donc le titre de "mère des camps". Pendant l'expédition de Bretagne, elle est régente à Rome. Après la mort de Septime Sévère, elle reçoit de nouveaux honneurs, Mère du Sénat et Mère de la Patrie, et les titres de Pia Felix (pieuse et heureuse). En 212, Géta est assassiné par son frère dans les bras de Domna. Pendant les expéditions germaniques et parthiques de Caracalla, Domna reste à Rome. Après la mort de son fils, elle est exilée par Macrin et meurt peu après.

Réf : SNG Cop. 36 - BMC Lycia p.181 réf. 35