JULIA DOMNA † 217

Julia Domna

Sesterce bronze - 28,5 mm - 21,58 gr - Atelier Rome 198 - ex 59

A/ IVLIA AVGVSTA

R/ MATER DEVM

A la mère des Dieux.

Cybèle tourelée assise à gauche entre deux lions, tenant un rameau et un sceptre, le coude gauche appuyé sur le tympanon.

Commentaires à propos de ce type monétaire :

Le revers présente une divinité typiquement orientale : Cybèle, la mère des dieux. Son culte devient de plus en plus important (au même titre que celui d'Isis) à Rome, en particulier sous l'influence de Julia Domna, qui, rappelons le, est la fille du prêtre d'Émèse. D'après les travaux de P. Hill, cette monnaie a été frappée lors de la première émission du règne conjoint de Septime Sévère et de Caracalla.


Historique : Julia Domna est originaire d'Émèse en Syrie et fille du grand prêtre du baal d'Émèse. Septime Sévère l'épouse vers 180 et elle lui donne deux fils, Caracalla, né à Lyon en 188, et Géta, né en 189. Elle est proclamée Augusta en 194, accompagne l'empereur dans ses déplacements et reçoit donc le titre de "mère des camps". Pendant l'expédition de Bretagne, elle est régente à Rome. Après la mort de Septime Sévère, elle reçoit de nouveaux honneurs, Mère du Sénat et Mère de la Patrie, et les titres de Pia Felix (pieuse et heureuse). En 212, Géta est assassiné par son frère dans les bras de Domna. Pendant les expéditions germaniques et parthiques de Caracalla, Domna reste à Rome. Après la mort de son fils, elle est exilée par Macrin et meurt peu après.

Réf : RIC 859 - BMC 772 - Cohen 124 p. 115