JULIA DOMNA † 217

Julia Domna

As coulé, faux d'époque - 24 mm - 6,55 gr - Rome - ex 67

A/ IVLIA PIA FELIX AVG

R/ LVNA LVCIFERA

La lune qui éclaire

Diane avec le croissant sur la tête, l'écharpe flottante, dans un bige au galop à gauche.

Commentaire à propos de cet exemplaire :
Luna est parfois présentée sous les traits de Diane. Elle est partie intégrante du couple Sol/Luna. Sol est associé dans le monnayage à Caracalla et Luna à Julia Domna et correspond bien au couple Apollon/Diane de la religion traditionnelle. Le culte de Sol invaincu va beaucoup se développer au IIIe siècle, en particulier dans l'Armée, et deviendra même culte officiel sous Aurélien.

Cet as serait, d'après certains de mes confrères, un faux d'époque coulé à partir d'un exemplaire officiel. Il est vrai que son poids est plutôt léger et que la tranche présente un assemblage discret. On ne sait pas avec certitude si ces as coulés étaient des "copies" officielles ou des faux d'époque.


Historique : Julia Domna est originaire d'Émèse en Syrie et fille du grand prêtre du baal d'Émèse. Septime Sévère l'épouse vers 180 et elle lui donne deux fils, Caracalla, né à Lyon en 188, et Géta, né en 189. Elle est proclamée Augusta en 194, accompagne l'empereur dans ses déplacements et reçoit donc le titre de "mère des camps". Pendant l'expédition de Bretagne, elle est régente à Rome. Après la mort de Septime Sévère, elle reçoit de nouveaux honneurs, Mère du Sénat et Mère de la Patrie, et les titres de Pia Felix (pieuse et heureuse). En 212, Géta est assassiné par son frère dans les bras de Domna. Pendant les expéditions germaniques et parthiques de Caracalla, Domna reste à Rome. Après la mort de son fils, elle est exilée par Macrin et meurt peu après.

Réf : RIC 600 - Cohen p. 114 réf. 109