JULIA DOMNA † 217

Julia Domna

Denier argent - 17 mm - 2,43 gr - Rome (atelier itinérant) - ex 72

A/ IVLIA AVGVSTA

R/ MATRI CASTRORVM

A la mère des camps

Julia Domna voilée debout à gauche auprès d'un autel allumé, tenant une patère et une boîte à parfums; en face d'elle, deux enseignes militaires.

Commentaires à propos de ce type monétaire :

Julia Domna suivit son époux durant toutes ses campagnes militaires même les plus éloignées. Son intelligence faisait d'elle un personnage politique de premier plan. Les décisions importantes étaient aussi bien prises par elle que par l'empereur. Sa présence durant toutes ces campagnes militaires lui valut le titre de "Mater Castrorum", que l'on pourrait traduire par "Mère des Camps". Au revers de ce denier, l'Augusta est accompagnée de deux enseignes militaires. Julia Domna fut la première femme à pouvoir siéger à la Curie (salle de réunion du Sénat), tant son influence dans la politique de l'Empire était importante.
Cet exemplaire, frappé sur un flanc court, épais et irrégulier est caractéristique de ce type, fabriqué dans les ateliers itinérants qui suivaient les campagnes de l'armée.


Historique : Julia Domna est originaire d'Émèse en Syrie et fille du grand prêtre du baal d'Émèse. Septime Sévère l'épouse vers 180 et elle lui donne deux fils, Caracalla, né à Lyon en 188, et Géta, né en 189. Elle est proclamée Augusta en 194, accompagne l'empereur dans ses déplacements et reçoit donc le titre de "mère des camps". Pendant l'expédition de Bretagne, elle est régente à Rome. Après la mort de Septime Sévère, elle reçoit de nouveaux honneurs, Mère du Sénat et Mère de la Patrie, et les titres de Pia Felix (pieuse et heureuse). En 212, Géta est assassiné par son frère dans les bras de Domna. Pendant les expéditions germaniques et parthiques de Caracalla, Domna reste à Rome. Après la mort de son fils, elle est exilée par Macrin et meurt peu après.

Réf : RIC 567 - Cohen p. 116 réf. 134