JULIA DOMNA † 217

Julia Domna

Denier billon, moulé à partir d'un exemplaire de l'atelier de Laodicée.

17,5 mm - 2,32 gr - Atelier ? - ex 74

A/ IVLIA AVGVSTA

R/ SAECVLI FELICITAS

La félicité du siècle

Isis coiffée du polos debout à droite, posant le pied gauche sur une proue de vaisseau et allaitant Horus qu'elle tient dans ses bras.

Commentaires à propos de ce type monétaire :

Ce type de revers avec Isis et Horus ne fut utilisé qu'une seule fois pour Julia Domna pour cette émission et commémore peut-être le voyage en Égypte de Septime Sévère. D'autre part, les cultes égyptiens qui avaient été interdits sous Vespasien sont très en vogue en ce début du IIIe siècle de notre ère. Ce denier a parfois été attribué aux ateliers orientaux. Il est le seul qui fasse spécifiquement référence au culte isiaque dans le monnayage romain de la période (cf. Ägypten zur Römerzeit, Münich, 1989, p. 57 n°173).

Commentaires à propos de cet exemplaire :
La découverte de ces deniers moulés en billon, certainement à partir d'exemplaires officiels, provoque de nombreuses interrogations. Ils ont pour origine, les frontières de l'empire romain, aujourd'hui l'Europe de l'Est.
Ces "imitations" ont-elles servi à pallier un déficit monétaire ? Proviennent-elles d'ateliers clandestins locaux qui alors n'ont pas eu besoin du service de graveurs ? Etaient-elles des "faux officiels" qui servaient à payer la solde des nombreux légionnaires stationnés sur le "limes" ?

Voir l'article : "Les deniers moulés des frontières romaines."


Historique : Julia Domna est originaire d'Émèse en Syrie et fille du grand prêtre du baal d'Émèse. Septime Sévère l'épouse vers 180 et elle lui donne deux fils, Caracalla, né à Lyon en 188, et Géta, né en 189. Elle est proclamée Augusta en 194, accompagne l'empereur dans ses déplacements et reçoit donc le titre de "mère des camps". Pendant l'expédition de Bretagne, elle est régente à Rome. Après la mort de Septime Sévère, elle reçoit de nouveaux honneurs, Mère du Sénat et Mère de la Patrie, et les titres de Pia Felix (pieuse et heureuse). En 212, Géta est assassiné par son frère dans les bras de Domna. Pendant les expéditions germaniques et parthiques de Caracalla, Domna reste à Rome. Après la mort de son fils, elle est exilée par Macrin et meurt peu après.

Réf : RIC 645 - Cohen p. 119 réf. 174